minedition

minedition (Michael Neugebauer Edition) a été fondé en 2004, suite au départ de Michael Neugebauer du groupe suisse Nord-Sud en 2003.
Depuis toujours résolument tournée vers l’international, la maison d’édition rencontre le succès sur les 5 continents, et ses structures sont aujourd’hui encore tournées vers le monde.
Michael Neugebauer vit et travaille à Hong Kong. il est en charge de l'élaboration du programme ainsi que de la production des livres que les différentes sociétés du groupe publieront dans tel ou tel pays. Il implante dès l’automne 2004 son premier programme indépendant en Allemagne, à Kiel, où sont gérées la diffusion et la distribution des ouvrages.
Les droits et les licences sont administrés de Zurich, en Suisse.
Il met ensuite sur pied la branche française du groupe, minedition france. Depuis le printemps 2007, c'est plus de 200 titres qui ont été publiés, dont la Sofedis assure la diffusion dans le monde, et Sodis leur distribution. Didier Teyras le rejoint, et ensemble, ils développent un programme novateur qui s'est bien implanté dans les pays francophones.
C’est aussi à travers une relation privilégiée avec d’importants partenaires étrangers que les livres minedition sont publiés dans d’autres langues importantes. Ils s’intègrent au sein du catalogue de ces partenaires étrangers sous forme de co-éditions, la plupart du temps sous le nom “minedition”. Notre programme est ainsi publié en langue anglaise, tant aux Etats-Unis, en Grande Bretagne qu'à Hong Kong. les partenaires de minedition en Italie, en Grèce ou aux Pays-Bas, donnent à ce programme une forte audience dans toute l'Europe.
minedition est aussi présent dans de nombreux autres pays européens, en Espagne, au Portugal ou en Slovénie par exemple mais aussi en Asie, à Taiwan, au Japon, en Corée ou en Inde, et enfin en Afrique du Sud. C'est en plus de 30 langues que ce programme est publié.
Le nom de Neugebauer a toujours été synonyme de grande qualité artistique. Friedrich Neugebauer, le père de l’éditeur, a défini des standards reconnus pour le lettrage et la mise en page. Michael Neugebauer continue cette tradition après une solide formation de créateur de caractères typographiques et concepteur de livres, ainsi que de solides bases en peinture et en sculpture. Après ses études, il travaille comme graphiste chez Michael Beazly Publishing à Londres, devenu entre-temps Dorling Kinderslay Publishing.
Il enseigne ensuite dans le département Éducation Artistique de l’Université Mozarteum de Salzbourg en Autriche, pour rejoindre ensuite en travailleur indépendant les Éditions Friedrich Neugebauer de son père. Les nombreuses polices de caractères qu’ils ont créées tous deux sont aujourd’hui très connues et se trouvent dans un grand nombre de programmes informatiques. Michael Neugebauer a créé sa propre maison d’édition en 1979.
Les albums ou livres d’images publiés par Michael Neugebauer sont marqués par les plus hautes exigences esthétiques. Avec l’artiste australien Robert Ingpen, Květa Pacovská, qui est tchèque, et Lisbeth Zwerger, autrichienne, ce sont trois détenteurs du Prix Andersen qui se retrouvent au sein de la maison d’édition. Ce prix, la plus haute distinction internationale dans le domaine de la littérature pour la jeunesse, est décerné à un artiste pour l’ensemble de son œuvre.
Michael Neugebauer a su, tout au long de sa carrière, rester le découvreur de talents qui n’a jamais hésité à donner leur chance à de nouveaux auteurs et illustrateurs, et ceux-ci ont, depuis, montré combien la confiance qui leur était faite était justifiée. Ève Tharlet, Yusuke Yonezu, John Rowe, Géraldine Elschner, Chisato Tashiro, Brigitte Weninger et bien d’autres encore sont devenus aujourd’hui des illustrateurs et des auteurs connus et reconnus.
Ce sont tous ces artistes qui forment ensemble le programme de minedition et en sont l’âme.